Quantcast

David Lynch sort une bière « Twin Peaks » (et réussit à mettre du café dedans)

Le cinéaste a bossé avec une micro-brasserie danoise pour élaborer trois binouzes en hommage à sa série.

Mayukh Sen

Mayukh Sen

Image via Mikkeller NYC

Si vous appartenez à cette catégorie de gens qui sont à la fois fans de Twin Peaks et amateurs de bière, réjouissez-vous.

Car Mikkeller, une microbrasserie danoise, vient d'annoncer la commercialisation de trois binouzes en édition limité pour rendre hommage à la série culte, dont la troisième saison, Twin Peaks: The Return, vient de se terminer. Pour boire une bière aux accents lynchéens, vous aurez le choix entre la Log Lady Lager (littéralement, la « Lager de la Femme à la bûche ») en hommage à un des personnages les plus attachants de la série, la Damn Good Coffee Stout, allusion à la passion de l'agent Dale Cooper pour le café, et puis la Red Room Ale, qui permettra peut-être, une fois bourré, de lever enfin le voile sur les mystères de célèbre « Chambre rouge» .

LIRE AUSSI : De l'art de boire le café selon David Lynch

Ces bières sont le fruit d'une collaboration entre la division new-yorkaise de Mikkeller et David Lynch lui-même. « Ce sont des bières en édition limitées et je pense qu'elles vont se vendre assez vite », a confié Jim Raras, le directeur général de Mikkeller NYC dans un mail adressé à MUNCHIES.

Raras indique qu'une centaine de caisses de bières ont été mises sur le marché en Californie depuis le 13 octobre. Elles ont notamment circulé pendant le Festival of Disruption, un événement organisé à Los Angeles dont le programme est élaboré par David Lynch.

Les participants ont pu siroter leurs canettes au milieu des concerts (Bon Iver ou TV On The Radio), projections (Twin Peaks : Fire Walk With Me), conférences (David Lynch ou Ed Ruscha) et expositions (William Eggleston).

Le cinéaste s'est impliqué dans le processus de création dès les premières conversations – de l'étape conceptuelle aux tests sur le goût.

Les bières ne sont vendues que dans quelques villes des États-Unis ; dans les brasseries Mikkeller de Los Angeles, de San Francisco, d'Oakland et de San Diego. Comme le souligne Raras, seules les deux dernières citées vendent des bières que vous pouvez consommer ailleurs que sur place.

Le produit final a été façonné au fil des échanges entre Mikkeller et David Lynch qui se sont étalés sur 6 mois. Le cinéaste s'est impliqué dans le processus de création dès les premières conversations – de l'étape conceptuelle aux tests sur le goût.

Keith Shore, le directeur artistique de Mikkeller NYC signe les canettes remarquablement ouvragées. Ses dessins s'inspirent ostensiblement de l'ambiance cheloue et de l'esthétique si particulière de Twin Peaks – la série originale comme le « reboot » de 2017.

Les bières ont chacune une saveur différente qui a été « élaborée avec soin » : la Log Lady Lager est une pilsner avec des « arômes rustiques et un houblon au caractère terreux » au-dessus d'une fondation délicate et d'un malt pâteux.

LIRE AUSSI : La bière artisanale qui se prenait pour du champagne

La Red Room Ale est « une sorte de Weisse berlinoise brassée avec de grandes quantités de grenade », lui donnant une teinte rubis. The Damn Good Coffee Stout est comme son nom l'indique une stout à l'avoine avec une certaine amertume en bouche. Mais ce qui importe vraiment, c'est qu'elle est brassée avec le café bio signature de Lynch.

Raras n'est pas opposé à la vente de la bière au-delà de la Californie. « Compte tenu de l'incroyable engouement observé quelques heures après l'annonce, il est possible qu'on la diffuse ailleurs », a-t-il confié à MUNCHIES. Mais il faudra probablement patienter un peu avant de la voir traverser l'Atlantique.