Ce « cheeseburger » est composé de neuf fromages différents

Pas de bun brioché. Pas de cornichons. Pas de tomate. Pas de laitue. Pas de viande. Juste du frometon. Prends ça la raclette.

|
déc. 5 2017, 3:20pm

Images avec l'aimable autorisation de hungryhouse

En novembre dernier, Hungryhouse, un service de livraison de bouffe basé au Royaume-Uni, décidait de commercialiser un burger baptisé « The Ultimate Cheeseburger » (Le Cheeseburger Ultime) pendant une journée.

Jusqu’ici, rien d’assez fou pour que vous traversiez la Manche en hurlant. Mais ça, c’est avant de réaliser que le Ultimate Cheeseburger – capable selon certains de rassasier un groupe de quatre adultes – n’a de burger que le nom et (vaguement) l’apparence. En réalité, ce n’est qu’une simple tour de frometons.

LIRE AUSSI : Le Caravage des fromages

Pour être plus précis, neuf fromages différents ont été empilés les uns sur les autres – un peu comme des Kaplas – puis façonnés par la main de l’homme pour ressembler grosso modo à un Big Mac. Ce monstre n’est resté en vente qu’une journée seulement.

Du coup, si vous avez envie de célébrer la laborieuse avancée des négociations entre Jean-Claude Juncker et Theresa May et que vous avez eu la bonne idée de passer la commande le 29 novembre dernier, vous avez probablement reçu il y a quelques jours votre Ultimate Cheeseburger.

Pour les autres, on vous fait un petit topo rapide. Les « graines de sésame » sont en fait des petites billes de mozzarella, le « steak » est un gros camembert, les « tomates » du Red Leicester, les « rondelles d'oignon frites » du fromage allemand fumé, la « sauce » du Stilton et la « laitue », un mélange d'Edam et de fromage américain.

Tout est fromage. Rien que fromage.

« La saison des fêtes approchant à grands pas, Hungryhouse a voulu créer une nouvelle alternative au plateau de fromages très apprécié des consommateurs », déclarait fin novembre un représentant de la marque à MUNCHIES.

LIRE AUSSI : Comment j'ai quitté Internet pour devenir fromagère

« Ces burgers sont disponibles en édition limitée à partir du 1 er décembre car ils sont délicatement conçus pour les fêtes de fin d'année. L’idée idéale pour démarrer officiellement les célébrations de Noël – le fromage étant un incontournable de la période des fêtes. »

Astuce pro pour ceux qui finiront avec ce genre de choses à la maison : n’hésitez pas à déconstruire le hamburger et à déposer ses différents ingrédients sur une assiette puis à les vendre en terrasse, vous risquez de vous faire un fric fou.