Passion vider les bouteilles du minibar et pisser dedans

« Ça peut paraître ridicule, mais je peux vous assurer qu'on a des clients qui remplissent les mignonnettes avec de l'urine et les remettent dans le frigo. »

|
sept. 14 2018, 10:36am

Photo : Getty Images/Chris Clinton

« Au lieu d’un minibar, il y avait des flacons de pisse dans les tiroirs ». Cette confession publiée sous forme de critique sur la page Yelp du Motel La Cienega à Los Angeles – et accompagnée d’une photo tendant à prouver que le client précédent avait besoin de s’hydrater – est assez représentative d’un phénomène observé chaque été dans certains hôtels de la Costa Blanca en Espagne : il y a parfois du pipi dans les bouteilles du minibar.

Dans une récente enquête menée par Hosbec, organisme touristique local qui possède notamment des hôtels, on peut lire qu’un voyageur sur trois (qui a accepté de remplir le questionnaire) confesse avoir bu les mignonnettes du minibar avant de les remplir à nouveau avec de l’eau ou d’autres liquides comme de la pisse.

« Ça peut paraître ridicule, mais je peux vous assurer que c’est vrai, déclare un porte-parole d’Hosbec au Mirror, le tabloïd britannique qui s’est penché sur la question – apparemment, l’enquête souligne aussi que les pires touristes en matière d’hygiène sont anglais. On a des gens qui remplissent les bouteilles avec de l’urine et, Dieu Merci, le staff l’a toujours détecté ».

Si se rendre coupable de ce tour de « pisse-pisse » est dégueulasse, il n’en est pas moins, d’une certaine manière, « impressionnant »

L’enquête d’Hosbec fait état de vols de serviettes de bain, de locataires non déclarés dormant dans les chambres ou de razzia sur la nourriture du buffet du petit-déjeuner consommée plus tard dans la journée. Ces comportements, pas spécialement idoines, sont pourtant inoffensifs comparés à la perspective de boire une mignonnette d’urine.

Selon le Mirror, Hosbec envisage tout simplement d’enlever les minibars et de les remplacer par des distributeurs automatiques situés à chaque étage et dans les lieux communs. À situation compliquée, réaction drastique.

Pour revenir à l’histoire d’urine, si se rendre coupable de ce tour de « pisse-pisse » est dégueulasse, il n’en est pas moins, d’une certaine manière, « impressionnant ». Compte tenu de la taille des bouteilles, est-ce qu’il est conseillé de faire d’abord pipi dans un autre récipient ? Comment s’effectue le transvasement ? Est-ce que je remettrais un jour ma brosse à dents dans le verre qui trône sur le lavabo de la salle de bains ?

Il y a quelques années, une employée d’un hôtel suédois avait décrit sur Reddit le même genre de comportement ; un client avait essayé de faire passer de la pisse pour de l’alcool. Voilà ses conseils : « Vérifiez toujours le goulot des mignonnettes dans le minibar. Je suis déjà tombé sur quelqu’un qui avait bu tout le whisky et qui avait pissé dans la bouteille, l’avait refermée puis remise dans le frigo. Il y avait aussi des bonbons dont la date d’expiration était passée depuis plus de trois mois. »

Vous ne pourrez pas dire que vous n'êtes pas prévenus.


Cet article a été préalablement publié sur MUNCHIES US

MUNCHIES est aussi sur Instagram, Facebook et Twitter