El Chapo aurait fait passer de la coke dans des conserves de jalapeños

Selon un ancien membre du cartel, 500 millions de dollars de cocaïne sont entrés aux États-Unis dans des fausses boîtes de piments.

|
nov. 29 2018, 11:17am

Image tirée de RealMexican.net

Un peu plus tôt cette année, les procureurs fédéraux américains ont énuméré dans une note de service de 90 pages les (très) nombreux crimes qu’aurait commis Joaquín Guzmán Loera, plus connu sous le nom d' El Chapo, ancien chef du cartel de Sinaloa.

Selon le New York Times, on trouvait au milieu de détails (très) sordides, certaines des activités favorites du narco-trafiquant ; guerre de gangs, enlèvements, actes de torture, meurtres prémédités et une « tentative frauduleuse de faire entrer sur le territoire américain sept tonnes de cocaïne dans des conserves de piments jalapeños ».

Six mois plus tard, alors que se déroule à New York le procès d’ El Chapo, un témoin est venu corroborer ces informations. Les conserves de jalapeños remplis de coke ont bien existé, assure Miguel Ángel Martínez. Mardi 27 novembre, l’ancien membre du cartel devenu témoin, a déclaré au jury que 500 millions de dollars de cocaïne colombienne avaient été transportés jusqu’aux États-Uni, cachés dans des conserves étiquetées « La Comadre Pickled Jalapeño Peppers ».

« Les travailleurs chargés de les convoyer étaient forcément intoxiqués parce qu’à chaque fois qu’on les touchait, de la cocaïne était libérée dans l’air », a notamment expliqué Martínez. La mise en boîte s’effectuait d'abord sur un site de Mexico City. Les conserves étaient ensuite chargées dans des camions direction Baja, en Californie. Selon Martínez, entre 25 et 30 tonnes de coke du cartel arrivaient à Los Angeles chaque année.

La semaine dernière, Thomas Lenox, ancien agent de la DEA, avait témoigné évoquant l’interception d’une cargaison de jalapeños en conserve La Comadre à Tijuana effectuée par l'agence. Selon le New York Post, les jurés ont eu la chance de pouvoir examiner une boîte de jalapeños La Comadre (vide).

Lenox a également rapporté la découverte d'un tunnel inachevé à Tijuana « caché à l'intérieur d'un complexe du côté mexicain de la frontière ». Il a ajouté que, si le tunnel déjà long de presque 450 mètres avait été achevé, il se serait terminé aux États-Unis, à l'intérieur d'une conserverie et d'un entrepôt construits par la société Tia Anita. Petite anecdote : Tia Anita est une entreprise appartenant à Jose Reynoso Gonzalez, un épicier de Los Angeles qui distribuait les produits en conserve La Comadre d’ El Chapo. Il a été arrêté par le DEA à la fin des années 1980.

Martínez, également connu sous le nom d'El Tololoche, du nom d’une petite contrebasse locale, ou El Gordo Le gros »), était spécialisé dans la conception de ces « narco-tunnels » pratique pour faire passer de la drogue en contrebande. Au cours de son témoignage, il a révélé quelques-unes des dépenses fastueuses d'El Chapo – sa maison sur la plage à Acapulco était composée d’un « petit train » et d’un « zoo » avec des lions, des tigres et des panthères.

« Il avait des maisons sur chaque plage », a ajouté Martínez, selon l'Associated Press. « Il avait des ranchs dans tous les États ». Le témoin a aussi mentionné qu’ El Chapo avait « quatre ou cinq » femmes et qu'il était allé en Suisse pour suivre une « thérapie de rajeunissement cellulaire ».

El Chapo fait face à 17 chefs d’accusation – trafic de drogue, meurtre avec préméditation, blanchiment d’argent et diverses possessions d’armes. Il a plaidé non coupable.


Cet article a été préalablement publié sur MUNCHIES US

MUNCHIES est aussi sur Instagram, Facebook, Twitter et Flipboard