Gagner sa vie en revendant des bouteilles de vodka Trump sur eBay

Pour une somme allant de 25 à 10 000 dollars, les quilles de la défunte marque du président des États-Unis sont dispo sur le web.

|
déc. 3 2018, 7:05pm

Photo : Bennett Raglin/WireImage via Getty Images

Donald Trump n'est pas le premier président des États-Unis à pratiquer le mélange des genres. D’autres avant lui ont vu leur nom associé à différents business. Jimmy Carter avait des champs de cacahuètes en Georgie, Ronald Reagan une carrière hollywoodienne tandis que la famille Bush a fait fortune dans le pétrole et une longue tradition de forage à l’ouest du Texas.

Mais jamais politique et intérêts commerciaux n’avait semblé faire si bon ménage. On oublie facilement que le locataire de la Maison-Blanche était également le producteur exécutif de Celebrity Apprentice. Le mythe américain a tendance à faire l’éloge des vieux hommes blancs fortunés, mais putain, au moins Mitt Romney n'a jamais donné son nom à un steak.

En 2018, il y a donc encore des gens qui tentent de profiter des nombreux produits dérivés liés à Trump et datant techniquement de sa période dite de « citoyen lambda ». En particulier la célèbre vodka qui porte son nom qu’on trouve sur eBay où elle est au cœur d’une véritable économie parallèle.

Des dizaines de ces bouteilles en forme de gratte-ciel ornent les pages du site, tentant de trouver preneur – en l'occurence un internaute à la recherche d’un peu de memorabilia ou d’un morceau de l'histoire présidentielle. Si vous surfez un peu plus longtemps, vous allez commencer à entrevoir les ficelles de ce marché. Les bouteilles vides, selon leur taille et leur volume, se vendent généralement entre 25 et 100 dollars. Par contre, celles qui sont restées scellées ont beaucoup plus de valeur – j’en ai vues entre 200 et 1 000 dollars.

Il y a encore des Américains en possession de vodka Trump. Ils attendent simplement le bon moment pour se faire connaître et capitaliser sur leurs bouteilles.

Parmi toutes les initiatives entrepreneuriales de Trump, la vodka est probablement celle qui a le mieux réussi – rien qu’en étant commercialisée, c’était déjà mieux que l’université Trump, vaste arnaque, sa compagnie aérienne, Trump Shuttle, qui n’a jamais vu le jour ou Trump Mortgage qui ne mérite pas qu’on s’y attarde pour le bien de tous. Elle n’a été vendue que jusqu’en 2011, ce qui donne plus de logique au fait que certaines personnes aient conservé leurs bouteilles et sont en train d'écouler leur stock.

Yehoshua Jacobs, d'Israël, est l'un de ces vendeurs. Il me dit avoir vu de la vodka Trump dans une épicerie, recouverte de poussière. C’est là qu’il a eu une révélation. « J'ai vendu une bouteille pour 250 dollars », m'a-t-il dit sur Facebook. « [Je me suis dit] 'On essaye encore!’ Au bout d’une semaine, j’avais vendu ma deuxième bouteille. Il m’en reste trois. »

1543530278653-Screen-Shot-2018-11-29-at-22415-PM
Screenshot via eBay

Il y a une logique derrière tout ça. La vodka Trump est toujours vendue en Israël à cause d’une étrange faille juridique. Des années après la disparition de la marque, un distillateur nommé H. Pixel International continue de produire le spiritueux en Terre sainte, sur la base d’un accord conclu avec le partenaire initial, Drinks Americas.

Mais H. Pixel International n'avait pas conclu d'accord pour utiliser le nom de Trump, ce qui avait amené ce dernier a naturellement fait un procès à l’entreprise israélienne. Une action en justice finalement abandonnée ce qui a permis de continuer à vendre la vodka Trump dans le pays.

Pourquoi est-elle toujours populaire en Israël alors qu'elle a disparu partout ailleurs ? Probablement parce que l’idylle entre la vodka et le pays commence bien avant que Trump ne devienne président des États-Unis. Les Israéliens ont d’abord choisi cette vodka car, comme tout alcool de pommes de terre, elle était casher. (La bouteille que Jacobs a achetée faisait partie d’une édition limitée pour Pessah en 2017.)

Après, il y a encore des Américains en possession de vodka Trump. Ils attendent simplement le bon moment pour se faire connaître et capitaliser sur leurs bouteilles. Un vendeur eBay du New Jersey (qui a demandé à être cité sous son nom d'utilisateur airmax617) se présente comme un authentique investisseur.

Airmax617 pense que son produit prendra même de la valeur en cas d’événement dramatique. « C'est une pièce importante de l'Histoire économique et politique. En plus la vodka ne périme pas. »

Les parents de sa femme lui ont acheté une bouteille en guise de blague, ce qui l'a surpris parce qu’il savait que la production avait été interrompue il y a quelques années. Il leur a demandé où ils l'avaient achetée, s'est rendu au magasin en question afin de rapporter six caisses de vodka Trump à la maison. « Je l'ai eu au rabais. Une réduction importante comparée au prix des bouteilles en ligne, dit-il. Le détaillant ne voulait pas vendre son alcool en ligne donc il me l’a fait au prix de vente réel. »

Airmax617 pense que son produit prendra même de la valeur en cas d’événement dramatique – genre une destitution ou une crise constitutionnelle. « C'est une pièce importante de l'Histoire économique et politique, explique-t-il. En plus la vodka ne périme pas. »

Pour l'instant, personne ne s'enrichit vraiment avec la vodka Trump. Jacobs m'a dit qu'il avait vendu sa première bouteille à un collectionneur excentrique, qui laissera probablement la valeur de l' artefact augmenter avant de la poster à un prix plus élevé.

La deuxième bouteille a été achetée par un client qui la voulait simplement comme une blague de bureau (Bof). Jusqu'à présent, il n'a rencontré aucun électeur hardcore disposé à lâcher des gros billets pour se coller une mine avec la vodka de leur idole.

Grosso modo, le marché semble être surtout constitué d’arnaqueurs ou de nihilistes (deux idéologies en plein essor). Jacobs m'a également demandé de dire qu'il vend actuellement une bouteille de 1 750 ml qui a été exposée en vitrine. « Pas une bouteille ordinaire ! » peut-on lire sur l’annonce. (Ne déconnez pas avec votre PEL.)

1543530736252-Screen-Shot-2018-11-29-at-23200-PM
Jacobs' display-size bottle of Trump Vodka is currently the most expensive listing of its kind. Screenshot via eBay

D’un point de vue symbolique, qu’est-ce qui incarne mieux l’Amérique du XXIe siècle qu’une bouteille d’une marque d’alcool ratée portant le nom d’un ancien cador de la télé-réalité devenue président ?

Souhaitons bonne chance à ceux qui ont su exploiter cette niche commerciale en revendant la vodka Trump à la mère patrie. Une sorte d’ouroboros du capitalisme, du cynisme et de la politique. Et peut-être que la prochaine fois, pour éviter de se plaindre, on élira un mec qui a sa propre marque d’alcool.


Cet article a été préalablement publié sur MUNCHIES US

MUNCHIES est aussi sur Instagram, Facebook, Twitter et Flipboard