Quantcast
extraterrestre

Obsédés par les ovnis, ils construisent un poulailler en forme de soucoupe volante

Pour préparer leurs poulets à une éventuelle « rencontre du troisième type », ces fans de SF ont fabriqué un clapier tout équipé.

Mayukh Sen

Mayukh Sen

Brett Wilson et Ellen DeAngelis se décrivent volontiers comme des « fondus d'OVNIS ». Au-delà de cette passion, le couple élève aussi des poulets dans le jardin de leur maison à Boise, dans l'Idaho. Et ils viennent de construire un poulailler un peu particulier pour leur troupeau toujours grandissant.

Un clapier visuellement assez éloigné de ceux qu’on peut trouver dans le commerce ou dans une ferme lambda. Notamment parce qu’il a été construit à base d’antennes paraboliques de 3 mètres chopées sur Craigslist et qu’il a été fait pour ressembler à une soucoupe volante.

LIRE AUSSI : J'ai mangé du poulet aromatisé « à la transpi »

C'était un peu le chantier du couple. Wilson et DeAngelis ont expliqué dans un texte publié au début du mois dernier sur BackYard Chickens, une plateforme en ligne pour les personnes qui élèvent des cocottes. Ils ont recouvert les parois d'un isolant en mousse de polystyrène de quelques centimètres pour créer un « environnement climatisé », permettant aux poulets de supporter les hivers particulièrement rudes de l'Idaho.

Ils ont enduit l’ensemble d’une peinture effet aluminium ( « couleur classique de l’OVNI », justifient-ils) et installé la structure au sommet d'une base de trampoline de 2m50, ajoutant sur la carlingue quelques lumières LED clignotantes en guise de touche finale à la « Rencontre du troisième type ».

Le couple a posté des photos et une vidéo de leur poulailler sur Facebook. Il a fallu quelques semaines avant qu’il ne devienne viral. Et c’est vrai que ça fait toujours un petit truc de voir les bipèdes entrer dans le vaisseau-mère en file indienne.

LIRE AUSSI : Le jour où j'ai tué un poulet à mains nues pour l'année du Coq

« L’écho reçu sur Internet par la vidéo a été une énorme surprise pour nous, a écrit Wilson à MUNCHIES par mail. On n’avait pas du tout prévu qu’elle circule aussi vite. C'est chouette de recevoir autant de réactions positives partout dans le monde. »

Prochaine étape pour Wilson et DeAngelis, ajouter une porte automatique au clapier et des lumières intérieures pour encourager la ponte même en hiver. En attendant le sas de télétransportation et le rayon tracteur.