« Prestige Ingredients » : un court-métrage où la cuisine se fait dans les larmes

« Prestige Ingredients » est une fable culinaire qui se moque des chefs qui se la racontent, sur fond de rencontre amoureuse et gastronomique.

|
17 mai 2016, 12:00pm

Après avoir touché au doc' culinaire, Adrian et Danielle Rubi-Dentzel ont décidé de plonger dans la fiction avec Prestige Ingredients. Ce couple de réalisateurs Californiens, installés depuis plusieurs années à Paris, met ici en scène l'histoire d'une jeune actrice – interprétée par Alia Shawkat (Arrested Development) – qui plaque Hollywood pour la Capitale et commence une collaboration improbable avec un chef parisien de renom, joué par Pierre Jancou.

« L'idée c'était de parler de notre amour pour la scène culinaire locale tout en se moquant du côté conceptuel qu'elle peut parfois avoir », raconte Adrian à MUNCHIES. « On voulait s'amuser avec ce cliché des chefs qui proposent de vivre des 'expériences' mais on voulait aussi s'intéresser plus sérieusement à la manière dont les chefs sont amenés à choisir leurs produits et à aller chercher des produits d'exception à la source. Là, la source, c'est une actrice américaine. »

Ethan-Pierre-heimat

Dans cet univers de gastronomie fine, de cœurs brisés et de larmes amères, le spectateur passe d'Heimat, l'ancien restaurant de Jancou près des Jardins du Palais Royal, aux agneaux de Guillaume Verdin dans la ferme Clavisy à Noyers-Sur-Serein en Bourgogne. Les Rubi-Dentzel, qui sont aussi les petites mains derrière le blog The Trail of Crumbs, ont un passif avec la cuisine. Avant de devenir menuisier, Adrian vendait du fromage de qualité. Ils ont aussi collaboré avec l'équipe d'Anthony Bourdain sur des épisodes de The Layover et de No Reservations.

Screen+Shot+2016-01-09+at+12.41.00+AM

Danielle et Adrian ont choisi Pierre Jancou pour plusieurs raisons : « À vrai dire, c'est un des rares chefs parisiens que l'on connaît un peu personnellement. C'est aussi un des seuls à avoir eu une formation d'acteur dans sa jeunesse », explique Adrian. « Ses plats nous plaisent et j'ai fait les tables de son resto, Vivant. » En plus d'avoir popularisé les vins naturels, le chef parisien, qui est sur le point d'ouvrir Achilles, une nouvelle adresse dans le 11e arrondissement, a une vraie gueule de cinéma.

RECETTE : Le lieu jaune aux larmes de Pierre Jancou

« Pierre a un background particulièrement riche qu'il met en scène dans sa cuisine », ajoute Danielle. « Il est né en Suisse mais a appris à cuisiner en Italie et à Paris. On peut dire qu'il mélange la précision de ses origines, la formation d'un très grand chef et l'amour de la cuisine italienne. Chez Jancou, on boit les meilleurs vins naturels et on mange les meilleurs produits. »

unnamed

Si vous êtes d'humeur inspirée, sachez qu'il existe des cocktails faits à partir de larmes humaines. Celles d'actrice américaine n'ont pas encore été introduites au menu des bonnes adresses de la capitale mais le lieu jaune cuisiné dans Prestige Ingredients fait quand même un peu saliver. « On a déjà mangé des choses assez expérimentales », poursuit Danielle. « Récemment, notre ami Braden Perkins, chef et propriétaire du Verjus a publié une photo d'ovaires de poulet grillés avec encore les œufs à l'intérieur. C'était au Japon et c'était assez surprenant. »

Si vous avez raté Prestige Ingredients, le court-métrage d'Adrian et Danielle Rubi-Dentzel, diffusé à Paris lors du Festival Européen du Film Indépendant, MUNCHIES vous offre une petite séance de rattrapage (jusqu'au 22 mai en fait).