Quantcast

La pizza à la fraise est le truc le plus terrifiant depuis Halloween

SVP, plus jamais ça.

Mayukh Sen

Mayukh Sen

Screengrab via Twitter

Dimanche dernier au petit jour, un utilisateur de Twitter qui répond au doux nom de @moonemojii a commis l'horreur absolue : il a publié la photo de ce qui ressemble – accrochez-vous – à une pizza à la fraise. En plus d'avoir définitivement ignoré toute forme de respect envers la cuisine italienne, l'auteur gagne le prix de la photo la plus dégueulasse d'Internet pour le mois d'octobre.

En légende de cette photo controversée, @moonemojii lache une bombe : « Strawberries>>pineapples ». En français, ça donne : « Fraises>>ananas », comprendre que les fraises valent mieux que de l'ananas. Les fraises en questions, parlons-en : elles sont en morceaux, réparties de manière totalement erratique sur la pizza et elles baignent dans un épaisse couche de ce qui s'apparente à de la mozarella.

Dire que l'auteur de ce tweet cherchait à créer la polémique est un pléonasme : mettre des fraises sur une pizza avec du fromage est un putain de blasphème. Pour preuve, en commentaire, les nombreuses réactions d'internautes tantôt horrifiés, tantôt déprimés à la vue de cet incongruité culinaire. Rajoutez à ça que la photo (sombre, mal cadrée et de mauvaise qualité) semble avoir été prise avec les pieds et vous avez le tableau complet d'un tweet raté.

Mais après que l'on se soit remis de nos émotion, un seul truc nous fait encore réellement flipper : la pizza à la fraise, ça existe vraiment ?

« Les mangeurs de pizza à l'ananas et leurs détracteurs feraient mieux d'unir leur force pour lutter contre ce nouveau fléau de Satan »
« Je viens de vomir légèrement »
« J'appelle les flics » : capture d'écran via Twitter.

Et bien croyez-le ou pas, mais les pizzas à la fraise existent en fait depuis un bail. On parle d'un plat qui existait bien avant que ce tweet ne fasse surface et qui se matérialisait plutôt sous la forme d'un dessert : comme un genre de tarte sucrée, recouverte de cream cheese. Bon, si vous tenez vraiment à vous faire du mal, vous pouvez toujours traîner un peu sur Internet à la recherche de variantes qui incluent – en plus des fraises, oui – des herbes et de la viande. Imaginez un monde dans lequel il existe une pizza au bacon et aux oignons caramélisés. La pizza fraise-balsamique, poulet, oignons et bacon fumé. La pizza fraise-balsamique et fromage de chèvre. La pizza à la fraise et mozzarella fraîche, avec du basilic et, encore et toujours,une réduction à base de vinaigre balsamique. Bon OK, c'est bon, on arrête, la liste est beaucoup trop longue de toutes façons.

Le plus scandaleux, c'est le fait que toutes les photos qui illustrent ces recettes sont toutes hyper chiadées et pourraient presque vous donner la dalle. « Les pizzas à la fraise, ça peut paraître un peu loufoque au début, mais quand on y pense, la tomate est bien un fruit, non ? », écrit Kathryne Taylor sur son blog en préambule d'une recette de pizza au basilic, à la fraise et au vinaigre balsamique, en 2013. « Les fraises rendent leur jus et rôtissent au four. Exactement comme les tomates », conclut-elle.

« C'est la première fois que j'entends parler d'une telle chose, et ça me fait plutôt déconner », nous a balancé par email Matthew Hyland de chez Emily Pizza, à New York, après avoir vu cette image. « Je ne suis pas vraiment opposé à foutre n'importe quoi sur une pizza, du moment que c'est un bon produit. Le problème, là, pour commencer c'est que c'est pas la saison des fraises. Je suis pas contre tester les fraises sur la pizza la saison prochaine, peut-être avec des épinards et du bacon, tiens ».

LIRE AUSSI : On a demandé au président islandais pourquoi il voulait bannir les pizzas à l'ananas de son pays

Comme quoi, dans la vie, tout arrive – Happy Halloween.